Histoire Nosgothienne

Il y a des millénaires, Nosgoth était habité par trois races. Les célestes, les elfes (également appelés Hyldens) et les humains.
Alors que les humains et les vampires vénéraient le dieu ancien du cercle de la vie, les Hyldens se détournèrent de l’ancien pour vénérer leurs dieux païens. Les célestes virent cela comme un acte de blasphème et déclarèrent la guerre contre les Hyldens.

Usant de leur magie, les célestes bâtirent neuf colonnes pour bannir les Hyldens dans une dimension infernale, un monde entièrement fait de machines. Ils forgèrent également la Soul Reaver, une arme magique, afin de protéger Nosgoth au cas ou les Hyldens parviendraient à revenir.

biding.jpg

La victoire fut amère pour les célestes, toutefois, car les Hyldens parvinrent à les maudire juste avant d’être bannis.
Les célestes devinrent donc immortels et stériles. Ils furent donc en dehors du cercle de la vie maintenu par le dieu ancien, qui se détourna d’eux. Devenus une race sans dieu, une espèce orpheline, la plupart des célestes se suicidèrent en espérant retourner à leur dieu tandis les autres furent traqués par les humains.

Ils furent forcés de se nourrir de sang pour survivre. Les rares survivants se cachèrent loin de la lumière du soleil, laissant aux humains la responsabilité d’entretenir les neuf colonnes. Une construction surnaturelle, les colonnes partant du noyau terrestre pour s’étendre jusqu’à l’infini des étoiles.

Outre leur fonction de sceau maintenant les Hyldens en enfer, les colonnes servent également de rouages dans le mécanisme de la vie de Nosgoth elle même. Il y a une colonne pour chaque concept métaphysique : mort, destin, forces, matière, esprit, vie, balance, espace et temps. Si une colonne est corrompue, l’énergie métaphysique qu’elle représente se corrompt également, infectant Nosgoth et ses espèces vivantes.

Les maintenir en état est donc primordial, et c’est à cette tâche que se consacrent les mages du cercle des neufs, une oligarchie vouée à protéger l’équilibre de Nosgoth. Chaque mage est intimement lié à une colonne.

Plusieurs siècles s’écoulèrent, jusqu’à ce qu’un vampire du nom de Vorador découvrit un moyen de se reproduire, passant outre la malédiction de stérilité. Il créa un grand nombre de vampires, ce qui inquiéta grandement le cercle des neufs.
Sur l’initiative de Moebius, scion du temps, le cercle des neufs forma alors l’ordre des Séraféens, un ordre monastique chargé de mener une croisade contre les vampires. Cette croisade connut son plus grand succès quand les héros Séraféens tuèrent Janos Audron, le plus ancien vampire de l’histoire, un être ayant vécu avant même la création du temps et de l’espace.

En vengeance, Vorador infiltra la forteresse des Séraféens et massacra de nombreux membres clefs de l’ordre des neufs.

SR2-Texture-Stronghold-GuardianBalance.png

La croisade Séraféene toucha à sa fin, privée de ses principaux membres. Un nouveau cercle des neufs fut formé, mais fut rapidement soumis à l’influence des elfes. Mortanius, scion de la mort, fut possédé par un elfe qui le poussa à tuer Ariel, scion de la balance.
En découvrant son cadavre, son amant, gardien de l’esprit, devint fou, infectant la santé mentale de l’intégralité de l’ordre. L’ordre sombra dans la nécromancie, la vénération des Hyldens et des machines, le cannibalisme rituel etc. Les colonnes devinrent corrompues. La terre devint folle. Cataclysmes, famines, pestes et guerres civiles commencèrent.

C’est alors qu’apparut Kain. Destiné à remplacer Ariel en tant que gardien de l’équilibre, voué à restaurer la balance dans les colonnes.
Par une terrible ironie du sort, Kain était le dernier né de Vorador, et donc, un vampire.
Il tua chacun des gardiens des colonnes, un à un, soignant Nosgoth de leur corruption, restaurant la santé des colonnes, une par une. Parmi ces gardiens, il y avait Moebius, gardien du temps, qui avait maîtrisé le voyage dans le temps grâce à une machine inspirée par les démons. Kain prit le contrôle de cette machine après avoir tué Moebius.

Vorador demanda toutefois à Kain de ne pas intervenir dans les affaires humaines.
Cet enseignement fut ignoré quand Kain croisa le chemin du Nemesis, un roi du nord absolument fou. Kain assista à une bataille terrible, qui vit une plaine entière se transformer en lac de sang, alors que des dizaines de milliers de soldats moururent les uns sur les autres. C’est à cette occasion que Kain acquit la Soul Reaver, une épée capable de dévorer l’âme de ses victimes.
C’est alors que Kain se souvint des derniers mots de Moebius, l’encourageant à tuer le Nemesis en remontant dans le passé, et en plongeant la soul reaver dans son coeur alors qu’il n’était encore qu’un enfant inoffensif.
Ce que fit Kain.

Ce faisant, Kain empêcha la conquête sanglante du Nemesis, mais déclencha un mouvement de haine profonde envers les vampires. L’enfant roi fut martyrisé, et les Séraféens revinrent, lançant une croisade terrible contre les vampires. A son retour dans le présent, Kain était l’un des derniers vampires encore vivants… Moebius avait parfaitement réussi son coup, lançant une croisade d’extermination contre les vampires depuis sa tombe.

Tous les vampires, à l’exception de Kain, furent massacrés. La croisade atteint son apogée lorsque Vorador, dernier vampire capable de se reproduire, fut empalé en place publique. Kain était donc le dernier vampire de Nosgoth.

Il reprit sa quête de purification des colonnes.
Lorsqu’il finit de tuer le dernier gardien, il réalisa qu’une colonne était restée corrompue. La colonne de l’équilibre.
Il comprit que pour restaurer la vie et la prospérité à Nosgoth, il devait se sacrifier. Et s’il se sacrifiait, la race des vampires, la race des célestes responsable de la création du monde et de l’exil des démons, disparaîtrait dans l’oubli. De son choix dépend l’âge d’or de l’humanité Nosgoth ou bien sa condamnation à un âge de ténèbres.

Kain refusa le sacrifice.

En tant que seul et unique gardien des colonnes, il s’autoproclama maître de Nosgoth et installa son trône dans les ruines de la colonne de la balance.

Les autres colonnes se remirent à dépérir, et Nosgoth devint une terre sombre. Kain trouva un moyen de créer de nouveaux vampires et s’entoura de six lieutenants : Raziel, Turel, Dumah, Rahab, Zephon et Melchiah.

Ensemble, ils formèrent les légions vampires qui asservirent Nosgoth, et assirent l’autorité de Kain.

1000 ans passèrent depuis ces conquêtes.

Histoire Nosgothienne

Nosgoth mithrap