Alchimistes - soeurs rouges d'Anacross

poster-alchemist.jpg

Tandis que l’empire de Kain grandissait, l’humanité perdit l’essentiel des connaissances technologiques et alchimiques. Les experts moururent avant de pouvoir transmettre leur savoir, les librairies et universités furent brûlées…
La légende de pionniers tels qu’Anacross, Bane et Dejoule fut perdue, réduite à des légendes urbaines interdites.

Mais l’art alchimique connut néanmoins un regain, lorsque les vampires du clan Zephonim voulurent accélérer leurs mutations et métamorphoses par des moyens artificiels, notamment par la torture rituelle, l’eugénisme et les expériences chimiques.
Les Zephonims se reposèrent sur un grand nombre d’alchimistes amateurs, humains et vampires. Officiellement, ces alchimistes travaillaient sur les méthodes de conservation du sang et sur la maîtrise des volcans afin d’assombrir le ciel.

Par accident ou par sabotage, un groupe d’alchimistes du clan Melchahim commirent une grave erreur, empoisonnant toute une population humaine, leur transmettant notamment leur lente décadence corporelle. Craignant les foudres de leurs maîtres, ces alchimistes prirent la fuite et se réfugièrent dans les déserts de Nitohim, ou ils amassèrent des esclaves parmi les populations nomades.

Cherchant un moyen de revenir à Nosgoth, les alchimistes Melchahims accélérèrent leurs expériences. Un vampire du nom de Laderic finit par découvrir le Naphtha, du feu liquide inerte quand il est stocké, mais dévastateur lorsqu’en contact avec l’air.
Mais l’un de ses cobayes, une nomade capturée du nom de Elustra, parvint à dérober assez de Naphtha pour massacrer ses maîtres avant de s’enfuir. Gravement brûlée et aveuglée durant l’évènement, elle erra dans le désert avant d’être trouvée par des nomades.

Lorsqu’ils entendirent son histoire et constatèrent qu’elle était vraie, la tribu se mit à vénérer Elustra comme une ange vengeresse. Elle cacha ses blessures sous un masque rituel et transmit les savoirs de ses anciens maîtres à ses fidèles. La tribu, désormais appelée “soeurs rouges d’Anacross”, investit les laboratoires Melchahims et se mit à produire des armes alchimiques terrifiantes, capables de terrasser tous les vampires.

Quand les nouvelles de la chute des royaumes humains parvint à la tribu, celle-ci envoya des émissaires à Meridian afin de proposer leurs services au moindre mouvement de résistance qu’elles trouveraient.

Alchimistes - soeurs rouges d'Anacross

Nosgoth mithrap